La Bande à Ouimet - Qu'est-ce que le documentaire? - Dans le cadre des rendez-vous de notre bande, j'ai demandé à André Gladu et Simon Rodrigue : Qu'est-ce que le documentaire? Usage non commerciale.
La Bande à Ouimet - Qu'est-ce que le documentaire?
Deux traditions documentaires
Qu'est-ce que l'anthropologie?
Qu'est-ce que l'ethnographie?
Qu'est-ce que l'anthropologie visuelle?
Qu'est-ce que le cinéma direct?
La Bande à Ouimet - Qu'est-ce qu'un documentariste?
Quelle est la relation entre le filmeur et le filmé?
Quels liens pouvons-nous faire entre le cinéma direct et l'ethnologie?
Qu'est-ce que le « faire ensemble »?

Le genre documentaire

Qu’est-ce que la fiction? C'est une histoire imaginée que nous racontons et mettons en scène.

Qu’est-ce que le documentaire? C'est une histoire du réel : nous racontons et traduisons une réalité vécue.

Comment différencier le reportage et le documentaire? Deux mots-clés : le point de vue et l’approche. Le premier fait référence à la vision de l'auteur (le créateur interprète). Le second fait référence au processus de l'auteur (comment le créateur crée avec les autres).

 

Voici quatre éléments du documentaire qui sont importants à mon avis :

 

Relation de confiance

 

Dans une approche documentaire, on développe une relation personnelle avec la personne que l'on film. On prend le temps d'apprendre à la connaître et on réfléchit à la façon de la filmer, de la présenter. Où filmer? Quand? Comment? Pourquoi? Aussi, c'est la qualité de la relation qui donne l'impression au spectateur que la caméra n'existe pas entre la personne qui parle et celle qui filme.

 

 

Relation d'intérêt

 

N'oubliez jamais que toute action a un intérêt. Le réalisateur veut faire un film et recherche certains éléments pour raconter son histoire. D'un autre côté, la personne qui accepte de se faire filmer peut avoir des attentes envers le projet ou le créateur. Il faut s’assurer que les objectifs ou les attentes de chacun et choisir de les concilier ou de les opposer.

 

 

Portée sociale

 

Le genre est ancré dans les phénomènes culturels et les enjeux de nos sociétés. Par notre regard, on redonne aux gens notre vision de ce qu'eux-mêmes nous ont donné. Il faut savoir que le documentaire peut aider à révéler des situations ou des problèmes, ou encore à promouvoir et à valoriser des initiatives qui contribuent à notre vision de ce que le monde peut ou doit être.

 

 

Portée artistique

 

Lorsque vous regardez Radio-Canada ou TVA, le but du reportage n'est pas de faire de l'art. L'objectif journalistique est d'informer et de soutenir les faits avec des images de la scène. Dans le documentaire, la vision de l'auteur peut se traduire par une vision artistique. Comment vois-tu ce que tu vois? Comment veux-tu montrer ce que tu vois?

 

 

L’apport de l’approche anthropologique : la technique ethnographique

Il n'est pas rare qu'un-e anthropologue passe au documentaire ou qu'un-e documentariste se tourne vers l'anthropologie. Je fais partie de ce deuxième cas type

L'anthropologie est une science sociale qui étudie l'homme. Pour moi, c'est une discipline qui permet d'analyser la culture dans toutes ses dimensions. Nous parlons d'anthropologie visuelle lorsque les arts comme la photo et le cinéma rencontrent cette discipline.

L'ethnographie est une méthode d'enquête en ethnologie pour décrire un milieu, ses mœurs (culturels) et ses pratiques sociales. Ses outils de recherche sont:

1) l’observation;
2) l’observation participante;
3) le carnet de bord (décrire, analyser, penser au soi dans l'expérience...);
4) le processus éthique (rencontre, écoute, temps)

 

Quelles différences y a-t-il avec le documentaire? Pour moi, il s'agit d'abord de l'intention puis du cadre de diffusion qui lient l'un à une école scientifique et l'autre à une école artistique. Quelles ressemblances y a-t-il encore les deux approches (cinéma et anthropologie)? Pour moi, il s'agit de la rencontre.

Je vous invite à écouter les capsules réalisées avec Benoît Vachon (voir entête): vous pourrez approfondir la question et y faire vos propres réflexions.

Mots-clés: documentaire, culture, ethnographie

Imprimer E-mail