arrow
arrow
Bande-annonce de Balcons Vivants (21 min.) + Chasser MonTréaL (32 min.)
Projet labo-documentaire sur la ville et le patrimoine incluant deux films à venir: Balcons Vivants (21 minutes) + Chasser MonTréaL (32 minutes). SYNOPSIS : Au printemps 2015, Montréal a été animée par l'expérience de la Chasse-Balcon. Pour moi, le charme de l’initiative résidait dans l’espace scénique proposé aux citoyens pour la réappropriation du patrimoine vivant en ville : les quartiers et les perrons. Ainsi, à chaque événement, je suis montée sur mon vélo, caméra au dos, et j’ai sillonné la ville pour explorer à coup de spontanéité les liens entre l’initiative et son décor. Bref, la Chasse-Balcon a été un prétexte fabuleux pour me lancer dans une nouvelle aventure qui permet à mon cinéma documentaire indépendant d'être vivant sur cette route particulière qui traverse les espaces publics et privés d'aujourd'hui.
Adansé - clip vidéo officiel
Adansé* se veut une ode à notre mouvement et à l’accueil des autres dans un contexte où l’individualité se repense, les espaces de solidarité se reforment et les cultures se rencontrent. Le film raconte le parcours professionnel et personnel de Karine Cloutier, danseuse contemporaine et chorégraphe, en symbiose avec la danse, le Burkina Faso et le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

* ADANSÉ signifie « bienvenue » en langue dioula (Burkina Faso). Aussi, il est fort intéressant de constater que, en français, ce titre permet la lecture du mot « danse » qui est au cœur du film.

Contexte
Adansé est le symbole d'un héritage burkinabé. Karine est danseuse contemporaine de formation et philanthrope. Stéphanie est vidéaste et anthropologue. Elles se rencontrent par le Burkina Faso. Le film révèle à la fois un portrait chaleureux d'un parcours de vie et un regard poétique sur le mouvement, par la symbiose de deux pratiques artistiques influencées par des nombreux périples « au pays des hommes intègres ».

www.slblogue.net
www.karinecloutier.com
myspace.com/papazonmusic
Deux valises pour Ayiti (Bande-annonce)
« Deux valises pour Ayiti » vous partage une histoire dans laquelle on donne et on reçoit. Un groupe du Collège Saint-Anne de Lachine plonge dans le quotidien spirituel et la mission éducative des Soeurs de Sainte-Anne d'Haïti. De Port-au-Prince à Port-à-Piment, les jeunes constatent l'impact de leur engagement scolaire dans la Jeune Coop Équitable et récoltent les fruits de la rencontre de l'Autre. Ce film est un bagage épicé d'idées et une collecte sucrée de souvenirs d'une expérience savoureuse qui se déploie dans les vastes champs de la morale et du devoir, entre liberté et sécurité.

Plus d'informations :
SAVSEC : sainteanne.ca/secondaire/vie-scolaire/vie-spirituelle.php
Documentariste : www.slblogue.net/artiste/101-site-a-portfolio/a-projets/201-ayitilefilm
P'pa M'man, Je pars au Bénin
La Fabrique - Une histoire de culture(s)... Bande annonce courte
La Fabrique. Une Histoire de culture(s) raconte la transformation sociale, culturelle et artistique de la musique tradi-moderne et des artistes chanteurs, musiciens et arrangeurs au Burkina Faso.

Un voyage musical au cœur du Burkina Faso urbain...

Durée app.: 41 minutes
Réalisation : Stéphanie Lessard-Bérubé
Année : 2012

www.slblogue.net
Echographie, extraits
Projet documentaire réalisé en 2008-09 au Burkina Faso, dans le cadre du baccalauréat en Animation et Recherches Culturelles. Le film présente un portrait de la pratique musicale au Burkina Faso et de son intégration dans la lutte contre le VIH-SIDA. Extraits portant sur le contenu de la musique comme outil de changement. Réal.: Shanie Sortie: 2009 Durée: 51 minutes approximativement
Bande-annonce: Je me souviens de donde crece la palma (2014)
Petite bande-annonce du projet vidéo réalisé par des cinq jeunes d'un groupe finissant de Défi Monde (Collège Sainte-Anne) en stage humanitaire à Cuba avec leur cohorte. J'ai reçu le mandat de superviser la production vidéo en plus d'intégrer le groupe d'accompagnateurs sur le terrain. [www.slblogue.net]
TRACES HUMANITAIRES
Un petit "amuse-oeil" béninois pour vous ou, communément dit, une bande-annonce ou encore un teaser!
www.slblogue.net

http://www.slblogue.net/index.php/projetbenin-menu

La Fabrique - Une histoire de culture(s)... (2012)

Synopsis

pochetteTelle une fabrique, le « home studio » est le lieu de production des musiques et des identités artistiques qui ne sont plus rattachées à une caste traditionnelle comme les djelys. On y brasse des idées et des esthétiques, traditionnelles et étrangères. On y construit des propositions culturelles et des représentants. Les normes des économies sociales et culturelles pour les griots et les artistes ne sont plus les mêmes, mais chacun tente de préserver ou de construire sa place dans la société pour dire que le Burkina Faso existe aussi, et en musique.

La démarche professionnelle, située entre anthropologie et vidéo, est aussi un accomplissant personnel important. Tout le processus que je présente dans la section BURKINA FASO est l'expérience fondatrice de ma démarche de documentariste. La Fabrique est la production finale de cette démarche.

Bande-annonce courte:

La Fabrique - Une histoire de culture(s)... Bande annonce courte from Stéphanie L. Bérubé on Vimeo.

 

Bande-annonce longue

La Fabrique - Une histoire de culture(s)... Bande annonce longue from Stéphanie L. Bérubé on Vimeo.

 

Contexte

choristeAprès Échographie, j'ai engagé un travail scientifique en anthropologie. Parallèlement aux recherches dans le cadre de ma maîtrise, j'ai continué ma démarche de vidéaste. À l'été 2009, je passe deux mois au Burkina Faso. Je prépare la diffusion du projet Échographie auprès des participants au film, réalise un travail de séminaire sur les industries culturelles burkinabé. La démo vidéo La Fabrique, rencontre avec Rakis (2009) place ce que je caractérise de premiers jets pour le film La Fabrique - Une histoire de culture(s)

rakis2En effet, je rencontre Rakis, artiste et arrangeur du Studio Accord à Ouagadougou. Un premier film sera monté autour de cette rencontre. Le potentiel d'exploitation du sujet donnera lieu à des réflexions sur un projet documentaire plus large. Du même coup, je me prépare techniquement en raison des difficultés éprouvées dans la captation dans un environnement comme le home studio.

Nouss2La Fabrique - Une histoire de culture(s) raconte la transformation sociale, culturelle et artistique de la musique tradi-moderne et des artistes chanteurs, musiciens et arrangeurs au Burkina Faso. En suivant les activités d'Arias, de Sekou Diarra, de Nouss Nabil et de Rakis, on explore le processus de création et de production d'une pratique sociale dans un contexte professionnel. Chacun cherche à préserver les racines sociales d'un art tout en voulant désormais participer à l'économie culturelle internationale.

sekou2Telle une fabrique, le « home studio » est le lieu de production des musiques et des identités artistiques qui ne sont plus rattachées à une caste traditionnelle comme les djelys. On y brasse des idées et des esthétiques, traditionnelles et étrangères. On y construit des propositions culturelles et des représentants. Les normes des économies sociales et culturelles pour les griots et les artistes ne sont plus les mêmes, mais chacun tente de préserver ou de construire sa place dans la société pour dire que le Burkina Faso existe aussi, et en musique.

 

 

Présentation des personnages principaux

arias2Aristide Bonkoungou, dit Arias, s'est d'abord fait connaître à Bobo-Dioulasso grâce au concours de musique Sida Ka Taa. Lauréat, il a utilisé sa bourse pour son travail de préparation en vue de réaliser son premier album. Aujourd'hui, il sort son second album pour lequel on le voit en studio dans La Fabrique.

NoussNouss Nabil s'est fait connaître d'abord par la musique moderne, mais c'est avec l'instrument traditionnel nommé le ruudga qu'il fait sa signature. Aujourd'hui reconnu comme une référence pour la connaissance et l'histoire de cet instrument, Nouss continue son travail de création en autoproduction pour construire un répertoire qui valorise et modernise le ruudga.

rakisRakis Wende Zongo a un jour décidé de laisser ses occupations professionnelles pour se consacrer à sa véritable passion : la musique. Depuis, il développe son espace studio et poursuit son projet de mettre en valeur les musiques traditionnelles burkinabè, tout en offrant ses services aux artistes qui se présentent à sa porte.

sekouSekou Diarra, le Koro, est fils du célèbre musicien Baba Diarra. Issu d'une famille griot, Sekou connaît et participe à cette culture traditionnelle dans laquelle baigne encore le Bobo-Dioulasso mandingue. Il accompagne également sur scène les grands artistes mandingues de passage et voyage en Europe en tant que guitariste. Sekou écrit aussi ses compositions.

Notes techniques

Titre : La Fabrique - Une histoire de culture(s)...

Durée : 45 minutes

Réalisation : Stéphanie Lessard-Bérubé

Année : 2012

Format : DVD. NTSC 16:9

 

Historique

MAI
Mercredi, 2 mai à 17h au Cinéma Excentris - FESTIVAL VUES D'AFRIQUE, MONTRÉAL.

MARS-AVRIL
Aucune projection est prévue pour cette période. Je travaille sur le DVD, le site web et la promotion du calendrier de diffusion.

FÉVRIER
Mercredi, 22 février 2012, 19h30 au Bar populaire, MONTRÉAL.
Jeudi, 2 février 2012, 16h30. Les Rencontres en Anthropologie Visuelle (Université de Montréal), MONTRÉAL.

 

Le film

En ligne depuis janvier 2017.

« La Fabrique - Une histoire de culture (s)…» (2012) - Film intégral de Stéphanie L. Bérubé sur Vimeo.

 

Archive

Projet démo avec Rakis: "La Fabrique à Musique" (2 parties)(2009)

Remix

Les Faso Courts (4 vidéos) (2010)

 

Imprimer E-mail