Théorie

Comment penser le récit cinématographique (l'histoire que nous racontons par le film) grâce à l'organisation de nos plans? Le montage, c'est ça.

C'est une opération de collage des plans bout à bout qui permet l'organisation du projet vidéo selon un ordre et une durée.

 

PREMIÈRE DISTINCTION: la temporalité du récit

Montage linéaire: Le montage est chronologique selon le déroulement de l’histoire du film.

Montage non linéaire: Le montage est non chronologique, donc le déroulement temporel (passé, présent, futur) de l'histoire est mélangé.


DEUXIÈME DISTINCTION: les formes de montage

Il existe plusieurs manière d'organiser le récit. En voici quatre:

M. ALTERNÉ Montage qui présente plus d’une action qui se déroule en même temps. Il y a un lien entre les actions.
Exemple: https://www.youtube.com/watch?v=hEIUjYEw__I
M. PARALLÈLE Montage qui présente d’une action qui ne se déroule pas forcément en même temps. Il peut ne pas y avoir de liens entre les actions.
Exemple: https://youtu.be/_P1F7mxW9K0
M. FLASHBACK Montage narratif qui présente un retour en arrière (dans le passé).
Leçon de cinéma Flashback: https://www.youtube.com/watch?v=4OZyYG_F3gk
Exemple Harry Potter: https://youtu.be/eAwL_Fh54oA
M. LEITIMOV

Plan ou scène qui revient régulièrement en raison d’une signification que l'on découvre plus tard dans le film comme était révélateur d'un passé ou d'un futur. On le compare à un refrain dans une structure musicale jusqu'à la révélation.
Exemple d'une scène qui revient constamment pour créer du sens :
Exemple de montage de deux plans qui créent un sens nouvau : https://www.youtube.com/watch?v=ksoq50iYzc8

 

TROISIÈME DISTINCTION: les stratégies complémentaires

ELLIPSE Saut dans le temps ou dans l’action. On comprend néanmoins le sens du récit.
PLAN DE COUPE Plan qui n’a pas de sens narratif en soit et qui permet de faire perdre le sens au spectateur ou faire respirer le film.

 

Un film de montage que je recommande souvent est le film allemand  Cours Lola Cours: https://youtu.be/4kGTwJvKR1c

 

QUATRIÈME DISTINCTION: les raccords

Les raccords sont une manière intelligente et créative de penser les transitions entre les plans pour assurer la fluidité et la cohérence du récit racontée. Par les différentes possibilités (types de raccords), nous pouvons avoir un impact magique sur le récit.

R. DE MOUVEMENT Crée du rythme en prolongeant l'action vers un autre plan. Attention au respect des axes!
R. DE REGARD Précise une information pour comprendre ce que regarde le personnage.
R. DE DIRECTION Précise une information pour prolonger l'espace du plan précédent.
R. SUR L'OBJET

Crée un rappel sur un élément visuel du film. Les formes ou les couleurs jouent sur l'attention du spectateur.

R. SONORE Impact de l'usage du son pour ajouter une information. Celle-ci peut rendre plus fluide le passage vers le plan suivant ou même interpeller la mémoire en rappelant un son important dans un film.

Imprimer E-mail